Version 2.80 1

Chers EPICARDIENS

logo
 

La base de données EPICARD  a été mise en place en 2007. A ce jour 61 équipes de chirurgie cardiaque sont inscrites.
Vous savez les objectifs épidémiologiques et d’évaluation des pratiques. Elle permet de recueillir et d’étudier en tenant compte du terrain et des facteurs de risques toutes les interventions de chirurgie cardiaque. Chaque participant peut analyser son activité individuelle, celle du centre dans lequel il exerce en respectant l’anonymat de ses collègues. Il peut comparer les résultats de son centre à la base nationale regroupant tous les centres participants.
Des audits automatiques permettent de visualiser et d’extraire ses résultats personnels et ceux de son centre. Des outils d’extraction sur Excel permettent à chacun de faire des études à son gré sur ses propres  données  et sur celles de son centre.
A partir des audits automatiques il est possible de remplir le formulaire annuel de la base dite élémentaire (BdDE) qui n’a qu’un objectif de recueil quantitatif ne tenant compte ni du terrain ni des facteurs de risques  de vos patients. Grâce à la participation de la quasi-totalité des équipes de chirurgie cardiaque il a été possible de faire reconnaître la valeur de cette BdDE au point que, démarche rare, il en est fait mention dans la circulaire ministérielle du 03 juillet 06, relative à l’activité de soins de chirurgie cardiaque comme source d’informations.
Les Médecins Conseils des ARH, dans le cadre du Schéma Interrégional d’Organisation des Soins, qui nous est imposé, les médecins inspecteurs de l’IGAS reconnaissant le manque de pertinence du PMSI et de l’ATIH , ont fait appel à cette BdDE et à EPICARD.
Une démarche qualité et transparence s’est  imposée  sous l’égide de la Haute Autorité de Santé (HAS). Le souci de la qualité, nous l’avions sans attendre de directive, l’afficher devient incontournable dans notre société.
L’accréditation individuelle des médecins est une démarche volontaire « non obligatoire » :

  1. intéressante sur le plan financier pour obtenir un rabais sur les primes d’assurance professionnelles (exercice libéral).
  2. intéressante pour obtenir un label qualité opposable au plan judiciaire.
  3. nécessaire pour obtenir les renouvellements d’autorisations d’activités par les ARH
  4. suffisante pour obtenir l’EPP.
  5. Demandée pour la certification des établissements de santé.

Intégré à notre Société (SFCTCV) un organisme agréé permet la validation de cette démarche d’accréditation (volontaire) et la validation de l’Evaluation des Pratiques Professionnelles  (EPP, obligatoire).
Depuis quelques semaines, dans le cadre de l’application de la loi HPST, le Développement Professionnel  Continu (DPC) est devenu obligatoire avec une démarche annuelle. Il  comprend un volet d’Evaluation des Pratiques Professionnelles  validé par la participation à EPICARD, et un deuxième volet correspondant à l’ancienne Formation Médicale Continue (FMC).
La version n°1 de  EPICARD, est restée inchangée depuis 2007. Il était devenu indispensable de la faire évoluer en intégrant des pratiques « nouvelles » comme les TAVI et les assistances cardio-circulatoires et respiratoires, en intégrant les données permettant le calcul de l’EUROSCORE II et en tenant compte des suggestions de certains utilisateurs.
Nous n’avons pu disposer des éléments de calcul de cet EUROSCORE II que récemment expliquant que nous n’avons pu modifier la base et vous la proposer qu’aujourd’hui.  Cela va donc demander un effort de chacun pour rentrer les interventions depuis le 1er janvier 2012 de façon à permettre des analyses homogènes.
Le logiciel de la version EPICARD V2 est téléchargeable sur le site de la SFCTCV.
Nous ne pouvons que vous inciter à une saisie directe des données de vos patients sur EPICARD ; Cette démarche ne prend que 4 à 5 mn par patient et évite les problèmes liés à l’importation à partir d’une base locale. C’est ce que font les chirurgiens thoraciques  pour EPITHOR !
Si vous souhaitez  faire une importation sur EPICARD à partir de votre base locale il faut que celle-ci soit mise à jour en tenant compte du cahier des charges (ordre des items, unités, respect de définitions …) correspondant à la version V2 . L’expérience nous a appris que cette démarche était le plus souvent plus longue et plus contraignante que la saisie directe ; elle reste bien sûr possible.
Si nous voulons éviter un regard « externe » de nos tutelles et  pouvoir contrôler l’image que nous donnons, il faut nous astreindre à « participation et rigueur ».
Sans oublier que : « Une de nos responsabilités en tant que médecins est de connaitre les résultats des traitements que nous proposons à nos patients » W.G. Williams

Nous nous tenons à votre disposition pour vous accompagner et vous aider dans cette démarche.

Jean Louis de Brux                  Charles de Riberolles

Contact EPICARD  :  epicard@sfctcv.net

 
logo